Les énergies vertes dans l’UE : une transition à plusieurs vitesses

Le changement peut faire peur notamment quand dans certaines régions européennes autant d’emplois dépendent du charbon. Mais cette évolution est inévitable comme les démontrent les Suédois dont l’économie était très dépendante des combustibles fossiles. Et elle est encore plus inévitable dans un contexte de concurrence à l’échelle mondiale avec des géants qui se tournent vers l’économie verte. Le point avec le consultant Geoffroy Stern.

Geoffroy Stern : carte de l'UE
Geoffroy Stern : carte de l’UE

Les objectifs de transition

Pour tenir le rythme, les pays européens se sont fixés des objectifs de transition à remplir à l’horizon 2020 mais de nombreux états membres sont à la traîne. Geoffroy Stern a voulu comprendre ce qui freine ces pays.

Les facteurs de ralentissement de la transition énergétique

Dans le cas de la Pologne, Geoffroy Stern indique qu’on voit tout de suite combien la Pologne est tributaire du charbon pour produire de l’électricité. C’est aussi un territoire minier. Ce minerai fournit des emplois à des générations de travailleurs. 80% de l’énergie consommée en Pologne provient de la combustion du charbon. De nombreux emplois lui sont liés ce qui engendre une certaine résistance au changement.

Des points de vue partagés

Nombreux sont les Européens qui estiment qu’on doit utiliser le charbon. Dans le sens inverses, nombreuses sont les personnes qui savent qu’il faut effectuer la transition énergétique pour le bien de notre climat et pour réduire la pollution.

Les énergies verte : solaire
Les énergies verte : solaire

Le développement des énergies vertes

Malgré le mauvais temps, le rôle de plusieurs centrales est de capter les rayons du soleil. Nombreux sont les sites financés par les fonds européens de développement régional.

Place à la science

Plusieurs pays européens se mettent lentement aux énergies vertes. Vu la place du charbon, des chercheurs tentent de rendre son utilisation plus propre. Dans les laboratoires, on met en place des procédés de gazéification pour l’industrie. La gazéification du charbon est meilleure que la combustion conventionnelle. Selon Geoffroy Stern elle permet de réduire l’impact environnemental de l’utilisation du charbon en éliminant des contaminants avant la combustion.

L’importance des politiques gouvernementales

Il y a beaucoup de gens enthousiastes qui commencent à recourir à différents types d’énergies renouvelables. Si les gouvernements les aidaient à continuer dans cette voie, la situation changerait très vite.

Geoffroy Stern rappelle que dans l’Union Européenne nous sommes parvenus à doubler la place des énergies vertes dans notre consommation d’énergie sur les douze dernières années. Par ailleurs de très nombreux emplois sont créés grâce à la transition énergétique.

La transition énergétique : explications de Geoffroy Stern
La transition énergétique : explications de Geoffroy Stern

Les atouts de la transition énergétique

L’énergie que nous gaspillons en Europe pourrait alimenter tous les bâtiments existants. Les appareils économes en énergies permettent d’économiser jusqu’à 500 euros par an et par foyer. Les technologies qui rendent tout cela possible sont de moins en moins chères. A l’échelle mondiale, plus du quart des innovations dans les sources renouvelables sont développées pour des entreprises européennes. Geoffroy Stern cite le cas d’éoliennes qui génèrent assez d’électricité pour couvrir les besoins de 1500 foyers ou les transfère d’énergie solaire des pays du sud vers ce du nord et de l’énergie éolienne du nord vers le sud.

Il y a aussi l’énergie océanique qui pourrait couvrir jusqu’à 10% de la demande d’électricité dans l’Union Européenne.

Le coût de la transition énergétique

Tout cela est génial mais Geoffroy Stern rappelle que cela a un coup. On sait que les pays Européens ont de profonds désaccords sur les objectifs en matière de transition énergétique pour 2030. Tous ne s’y sont pas mis aussi tôt que le Suédois. D’autres n’ont ni le budget nécessaire ni la capacité de convaincre les électeurs et les syndicats.

La Suède fait figure de modèle pour le passage aux énergies vertes. Quand le pays instaura la taxe carbone et pris de nombreuses mesures et obligations qui au départ ont été jugées très strictes, La Suède engagea aussi la compétitivité de son industrie et son économie.

Le charbon n’est plus la ressource la moins chère quand on veut produire de l’électricité ou de l’énergie. C’est le solaire.

La place de l’énergie solaire dans l’UE

En 2018, Geoffroy Stern constate que des parcs éoliens sont construits en mer sans aucune subvention. Donc dans le cas des pays qui continuent de défendre les combustibles fossiles d’un point de vue économique, il est difficile d’être en accord avec eux alors que la transition énergétique est possible. De manière générale, Geoffroy Stern rappelle qu’il ne faut pas oublier les leçons du passé. Avez-vous déjà vu un pays se développer avec des technologies anciennes quand il y en a de nouvelles plus efficaces et plus propres qui apparaissent ?

Advertisements